Les huiles essentielles à précautions particulières

Les huiles essentielles sont des actifs naturels très puissants à utiliser avec précaution en cosmétique maison – mais ça je suis sûre que vous le savez déjà !

Histoire de faire un peu plus original, je vous propose ici 3 listes de différentes huiles essentielles qui méritent une attention plus importante que d’habitude avant leur utilisation dans des soins naturels : les huiles particulièrement puissantes, celles qui sont photosensibilisantes (augmentation de la sensibilité de la peau aux rayons solaires) et enfin celles pouvant être dermocaustiques.

⚠️ Les listes présentées dans cet article ne sont bien sûr pas exhaustives ni absolues ! Avant l’utilisation d’une huile essentielle ou son ajout dans vos préparations cosmétiques, prenez toujours le temps de vérifier les précautions d’utilisation qui lui sont propres.

Les huiles essentielles très puissantes

Elles peuvent présenter une certaine toxicité à forte dose ou à long terme. Il faudra donc les utiliser avec prudence, et seulement sur de courtes périodes. À noter que ces huiles sont strictement interdites aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

  • Achillée millefeuille
  • Ajowan
  • Aneth
  • Anis
  • Basilic tropical
  • Cannelle de Ceylan écorce
  • Cannelle de Ceylan feuilles
  • Carvi
  • Cèdre de l’Atlas
  • Cèdre de l’Himalaya
  • Curcuma
  • Estragon
  • Eucalyptus à cryptone
  • Eucalyptus mentholé
  • Girofle clou
  • Girofle feuilles
  • Hysope officinale
  • Khella
  • Lantana
  • Lavande aspic
  • Menthe des champs
  • Menthe poivrée
  • Menthe verte
  • Origan compact
  • Origan kaliteri
  • Origan vert Provence
  • Origan vulgaire
  • Persil
  • Romarin à camphre
  • Romarin à verbénone
  • Huile aromatique à la Sauge officinale
  • Tagètes
  • Tanaisie annuelle
  • Thym saturéoïdes
  • Thym vulgaire

Les huiles essentielles photosensibilisantes

L’application sur la peau de ces huiles (qui contiennent des furocoumarines) peut provoquer, sous exposition solaire, des réactions cutanées plus ou moins fortes : tâches, coups de soleil, brûlures… Prenez soin de ne pas vous exposer au soleil (ou aux UV) pendant minimum 4h après utilisation de l’une d’entre elles.

Vous pouvez toutefois employer sans risque des huiles essentielles photosensibilisantes dans vos soins du soir, avant d’aller vous coucher.

  • Angélique
  • Bergamote
  • Céleri
  • Citron
  • Citron vert
  • Khella
  • Livèche
  • Mandarine jaune
  • Mandarine rouge
  • Mandarine verte
  • Orange
  • Orange douce
  • Orange sanguine
  • Pamplemousse
  • Tagètes
  • Verveine citronnée

💡 Certaines de ces huiles essentielles existent en version « sans furocoumarines » (ex. chez Aroma-Zone encore et toujours) : elles ne sont alors pas sujettes aux précautions évoquées ici.

Les huiles essentielles dermocaustiques

Ces huiles peuvent être fortement irritantes pour la peau et/ou susciter un risque allergique accru. Elles sont ainsi à utiliser toujours diluées dans une huile végétale pour une application cutanée. Et bien sûr en cas de réaction (picotements, rougeur, irritation) arrêtez immédiatement l’utilisation.

  • Ail
  • Ajowan
  • Amande amère
  • Aneth
  • Anis
  • Bay St-Thomas
  • Basilic sacré
  • Bouleau jaune
  • Cannelle de Ceylan écorce
  • Cannelle de Ceylan feuilles
  • Cannelle de Chine
  • Carvi
  • Cumin
  • Cyprès Provence
  • Cyprès toujours vert
  • Estragon
  • Eucalyptus à cryptone
  • Eucalyptus globulus
  • Eucalyptus mentholé
  • Gaulthérie couchée
  • Gaulthérie odorante
  • Girofle clou
  • Girogle feuilles
  • Inule odorante
  • Lantana
  • Laurier noble
  • Lemongrass
  • Litsée citronnée
  • Mélisse
  • Menthe des champs
  • Menthe poivrée
  • Menthe verte
  • Origan compact
  • Origan kaliteri
  • Origan vert Provence
  • Origan vulgaire
  • Pin sylvestre
  • Romarin à camphre
  • Sapin baumier
  • Sarriette des montagnes
  • Serpolet
  • Térébenthine
  • Thym à thymol
  • Thym saturéoïdes
  • Verveine
  • Ylang-ylang complète
  • Ylang-ylang III
    .

Je vous conseille d’imprimer les listes de ces HE spécifiques pour les garder à portée de main – par exemple dans votre boîte de rangement d’huiles essentielles. J’ai bien sûr pensé à tout 😉 : cliquez ici pour télécharger ce mémo en PDF !

.

——

📎 Sources : Guide d’utilisation des huiles essentielles de Aroma-Zone, complété par les indications de précautions données dans le catalogue papier Aroma-Zone (version avril 2017).
.

Mon baume à lèvres gourmand « cacao / vanille »

Cette semaine j’ai fabriqué (et adopté !) un petit baume à lèvres au délicieux parfum de cacao et de vanille : c’est simple, il est top et je ne peux plus m’en passer 😍 ! C’est une recette ‘minute’ qui ne demande que 2 ingrédients pour des lèvres hydratées et protégées en version 100% naturelle.

Ça vous tente ? Alors voici ce qu’il vous faut et comment faire :

  • 1 cuillère à café de beurre de cacao blanc (ou 2 pastilles si comme moi votre beurre de cacao se présente sous cette forme)
  • 1 cuillère à café de macérat de vanille

(Dosage pour 10ml environ, convient très bien aussi à ce pot 15ml d’Aroma-Zone – c’est celui que j’ai utilisé ici.)

Mettez les ingrédients à fondre doucement dans un bol au bain-marie. Quand le beurre de cacao est bien fondu, mélangez un peu la préparation puis versez-la dans le pot. Difficile de faire plus facile ! Ensuite il ne reste plus qu’à mettre votre petit pot quelques heures au frigo pour laisser le baume se solidifier.

💡 Pour un parfum de vanille encore plus marqué, rajoutez 2-3 gouttes d’extrait alimentaire de vanille juste avant de mettre la préparation dans le pot.
C’est le côté ‘ »choco » qui vous tente plus ? Dans ce cas optez pour ¼ de c. à café de cacao cru en poudre pour une saveur plus chocolatée et la jolie couleur qui va avec.

Votre baume est prêt ! Appliquez-le à volonté tout au long de la journée, de toute façon il ne contient que des ingrédients comestibles 😋. Sa texture fondante est très agréable à utiliser, il donne un effet glossy sur les lèvres et… je vous ai déjà parlé de son parfum gourmand 😇 ?

——

Vous avez essayé ce baume à lèvres cacao / vanille ? Alors, vous en dites quoi ?
.

Crème visage « fleur de coton » hydratante et régénérante

Un peu de douceur, ça vous tente ? Alors cette petite crème devrait vous plaire : au menu un toucher soyeux, un parfum poudré léger avec des notes fraîches et fleuries, et bien sûr des propriétés anti-âge pour protéger la peau du vieillissement cutané (merci l’huile de coton !).

Moi j’adore son odeur très cocooning, à la fois réconfortante, fine et élégante – d’ailleurs j’avoue que je craque complètement pour la fragrance ‘Fleur de coton’ qui donne justement son parfum à cette crème, c’est un vrai coup de cœur 😍.

Pour ne rien gâcher cette recette est très facile à réaliser – je la conseille sans hésiter aux débutant(e)s qui veulent se lancer et faire leur première émulsion !
.

Visage 💰 Coût : 2,90€ ⏲️ Prép. : 20 min ⚖️ Pot 50 ml
👥 Cibles : Tous types de peaux, peaux matures.
💚 Bienfaits : Anti-âge, hydratante, régénérante, rafraichissante.
Conservation : 3 mois, à conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière.
🏷️ Réf. recette : COLIBRI-VS-170815
📎 Source de la recette : livre « Cosmétiques maison, je me lance ! » par Aroma-Zone

Matériel et ingrédients :

  • Casserole
  • Balance de précision
  • Mini-fouet
  • 1 bol résistant à la chaleur (pour le bain-marie)
  • Petit bol ou ramequin (pour la pesée)
  • Thermomètre de cuisine
  • Récipient type saladier avec de l’eau froide
  • Spatule
    .
PHASE INGRÉDIENTS QUANTITÉ
🇦 Huile végétale de coton 9 g
🇦 Eau aromatique de jasmin 35 g
🇦 Émulsifiant ‘cœur de crème’ (Aroma-Zone) 5,5 g
🇧 Conservateur Cosgard 10 gouttes
🇧 Fragrance ‘Fleur de coton’ (Aroma-Zone) 12 gouttes

Pourquoi ces ingrédients ?

Huile végétale de coton : une huile assouplissante et régénérante, qui aide à protéger et reconstituer le film hydrolipidique de la peau. Très fluide, elle possède un toucher sec et soyeux, nourrissant la peau en profondeur sans sensation de film gras.

Eau aromatique de jasmin : tonifiante et revitalisante, cette eau apporte également ses notes florales à la préparation.

Cire émulsifiante ‘cœur de crème’ : un émulsifiant d’origine 100% végétale qui permet d’obtenir une crème douce et hydratante qui fond parfaitement sur la peau.

Conservateur Cosgard : pour conserver la préparation plusieurs mois.

Fragrance ‘Fleur de coton’ : une fragrance douce et élégante qui apporte un parfum délicat à cette crème. Elle se marie très bien avec les notes fleuries discrètes apportées par l’eau de jasmin.

Préparation :

Se laver les mains, désinfecter le plan de travail ainsi que tous les ustensiles pour la recette et le contenant vide.

01. Peser l’huile de coton, l’eau de jasmin et l’émulsifiant ‘cœur de crème’ (🇦) – les mettre au fur et à mesure dans le bol allant au bain-marie.

02. Mettre le bol à chauffer au bain-marie jusqu’à atteindre une température de 75-80° (vérifier avec le thermomètre).

03. Lorsque la température souhaitée est atteinte et que l’émulsifiant est totalement fondu, sortir le bol du bain-marie.

04. Mélanger énergiquement à l’aide du mini-fouet pendant 3 minutes environ, jusqu’à ce que la température de la préparation soit à 50°.

05. Placer le bol dans le saladier d’eau froide et continuer d’agiter lentement jusqu’à refroidissement (température 30°).

06. Ajouter le conservateur Cosgard et la fragrance ‘Fleur de coton’ (🇧) – mélanger une dernière fois pour homogénéiser le tout.

07. Transvaser la préparation dans le pot en s’aidant de la spatule afin de ne pas perdre trop de crème.

——

>> La fiche ingrédients à emporter <<


Les ingrédients de la recette de crème visage 'Fleur de coton' hydratante et régénérante.